Isolation phonique d’une cloison intérieure ou mitoyenne, devis

Les nuisances sonores contribuent au stress grandissant dans les zones urbaines. Elles continuent jusqu’à la maison. Pourtant, elles déconcentrent, gênent et rendent très irritables et nerveux. Pas de panique ! Nous avons une solution toute faite pour vous.

Il s’agit de l’isolation phonique par une cloison. Avec un mur mitoyen, vous pouvez facilement réduire ces nuisances sonores.

 

Qu’est-ce que l’isolation d’une cloison ?

Une cloison mitoyenne est largement connue sous le nom de « cloison séparative » ou encore « de distribution ». Il s’agit d’un mur supplémentaire à mettre en place pour séparer une pièce ou créer une nouvelle pièce. Ce n’est aucunement un mur porteur.

De ce fait, son épaisseur ne fait que 7 cm en moyenne. Son isolation (thermique et phonique) se nomme contre-cloison ou doublage.

 

Quels sont les matériaux à privilégier pour l’isolation mitoyenne d’une cloison ?

Pour une cloison à l’intérieur de la maison, certains matériaux sons plus recommandés que d’autres. C’est le cas pour la plaque de plâtre aux bords amincis 13 ou BA 13. Il s’agit de deux panneaux en carton enrobant une couche de plâtre. Vous avez aussi le Fermacell.

C’est le mariage de plaque de plâtre et de cellulose. N’oublions pas les briques qui augmentent la performance thermique et acoustique tout en protégeant de l’humidité.

 

Les principes à respecter pour l’isolation acoustique d’une cloison intérieure

En fait, la plupart des gens optent pour l’isolation d’une cloison pour réduire les désagréments thermiques à l’intérieur de la maison. Pourtant, une contre-cloison peut aussi lutter contre les nuisances sonores.

Pour y arriver, il faut une cloison largement épaisse. Une cloison fixe est plus performante, car elle est plus compacte.

 

Comment isoler une cloison intérieure ?

Il est très facile de poser une isolation phonique pour une cloison mitoyenne. En effet, il faut tout simplement installer l’ossature de votre construction. Elle est soit en bois ou en métal. Vous posez par la suite le premier panneau de la cloison. Vous remplissez l’ossature de matière isolante.

Vous fermez le tout avec la dernière plaque de la cloison. Vous fixez solidement le tout et le tour est joué.

 

Demande de devis gratuit